Lors de l’achat d’une moustiquaire, il est important de bien être informé.
Les moustiquaires peuvent être faites de différentes matières, tels que le polyester, le coton ou voire même le Bambou, que la collection Klamboe a introduit sur le marché récemment.

La moustiquaire est elle l’alternative la plus sûre et sécurisée?

Les avantages du moustiquaire polyester: Léger, solide et lavable en machine.
La moustiquaire de coton semble  être un peu plus confortable en grande chaleur. Elle a tendance à laisser l’air passer à travers la toile plus aisément.
Cependant,  le coton n’est pas résistant à l’eau et peut se détendre lorsqu’il devient mouillée.
La toile doit être soigneusement lavée afin d’éviter qu’elle ne rétrécisse et ne peut être lavée en machine. Le bon côté du coton est le fait qu’il peut être peint en toutes couleurs.

L’etoffe de la moustiquaire bambou est très spéciale dans la mesure où elle englobe à la fois  les avantages du coton et ceux du polyester: Facile à laver, ne rétrécie pas, antisceptique, très aérée, solide et pour finir, la moustiquaire de bambou est un produit bio car elle est biodégradable.

Toutes les moustiquaires de la collection Klamboe, qu’elles soit fabriquées en polyester, coton ou bambou existent en une grande variété de tailles, formes et couleurs.
Pour plus d’informations ou tout éventuel achat merci de visiter notre site: klamboe.com.

Moustiquaire de polyester

Moustiquaire de polyester

Moustiquaire de coton

Moustiquaire de coton

Moustiquaire de bambou

Moustiquaire de bambou

Pour plus de protection
Afin d’accroître l’efficacité de la moustiquaire baldaquin, et par conséquent, optimiser votre protection contre ces piqûres d’insectes, il est recommandé de vaporiser la toile avec un insecticide haut de gamme, tel que le permethrin. L’efficacité d’une toile imprégnée peut ainsi durer jusqu’à 1 an. Il est également possible de la vaporiser vous-même avec un insecticide disponible en quincaillerie, mais une toile imprégnée reste le choix le plus sécurisé. Le montant standard d’insecticide utilisé est de l’ordre de 350 à 500 milligrammes au mètre carré. Le principal avantage d’une moustiquaire imprégnée d’insecticide, est que même si la toile se déchire durant le voyage, l’insecticide permet toujours une protection contre ses maudits insectes.

 

Malaria areas

Malaria areas—ATWJ mhoey.eu www mhoey.eu (Flickr.com)

Selon une étude effectuée par Clive Shiff, un expert en malaria à l’école de santé de John Hopkins, une moustiquaire peut jouer un rôle majeur dans le fait de protéger un campeur ou voyageur contre ces maladies transmises par les moustiques, telle que la malaria. Shiff à jouer un très grand rôle dans l’expérimentation et a fourni des moustiquaires à plus de 20000 familles et enfants en Tanzanie. Tous les enfants participants ont reçu un médicament anti- malaria. Les enfants appartenant au groupe de contrôle de l’expérience ont dormi  sans moustiquaire, et le groupe de traitement ont dormi avec. Après 6 mois d’expérience, les resultats ont indiqués que que les premiers symptômes de la malaria, autrement dit l’anémie, etait 50% de moins dans le groupe de traitement que dans le groupe de contrôle.

D’autres expériences menées au Kenya, en Gambie ou au Ghana ont montré que les décès d’enfants dû à la malaria pouvaient être considérablement réduits de part l’utilisation d’une moustiquaire durant les heures de repos et de sommeil.

L’UNICEF à d’ailleurs mis en place un plan d’aide, fournissant des moustiquaires et des restant de spray, aux personnes vivant dans cez zones où la malaria prédomine. C’est ici un espoir de voir le nombre de cas d’infections de malaria divisé par deux en 2012.